Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; AdWidget_ImageWidget has a deprecated constructor in /data/www/hebdo/preprod/web/app/plugins/ad-widget/adwidget.php on line 315

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; wpf_widget has a deprecated constructor in /data/www/hebdo/preprod/web/app/plugins/wp-forecast/class-wpf_widget.php on line 5

Warning: Parameter 1 to wp_default_styles() expected to be a reference, value given in /data/www/hebdo/preprod/web/wp/wp-includes/plugin.php on line 600

Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /data/www/hebdo/preprod/web/wp/wp-includes/plugin.php on line 600

Warning: Parameter 1 to SIB_Manager::sib_parse_request() expected to be a reference, value given in /data/www/hebdo/preprod/web/wp/wp-includes/plugin.php on line 600

Warning: Illegal string offset 'author' in /data/www/hebdo/preprod/web/app/themes/editions-locales/single.php on line 27

Warning: Illegal string offset 'email' in /data/www/hebdo/preprod/web/app/themes/editions-locales/single.php on line 28

Warning: Illegal string offset 'url' in /data/www/hebdo/preprod/web/app/themes/editions-locales/single.php on line 29

Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /data/www/hebdo/preprod/web/app/themes/editions-locales/single.php on line 29

Warning: Illegal string offset 'comments' in /data/www/hebdo/preprod/web/app/themes/editions-locales/single.php on line 30
Jardin des Remparts : Prendre l'air... en hauteur - Bordeaux 7Bordeaux 7

Jardin des Remparts : Prendre l’air… en hauteur

Par bordeaux7 le 09 mars 2016 à 04:00

Pas vraiment un parc, ni même un vrai jardin d’ailleurs, plutôt une promenade sous les arbres, située en haut d’un escalier métallique.
Accessible depuis la rue Marbotin ou via le parking de l’école primaire situé rue des Douves, ce lieu est devenu depuis son ouverture en décembre 2013 un petit havre de paix pour les riverains. Construit sur les remparts du XVe siècle, il donne notamment à voir quelques meurtrières, un oratoire mais aussi les restes d’un escalier en pierre qui menait jadis à une cour de l’ancien couvent des Capucins, aujourd’hui rattachée à l’Ecole de Reconversion Professionnelle Robert Lateulade. Un lieu chargé d’histoire donc, où les promeneurs peuvent profiter, au calme, de 200m de promenade aménagée.

Flâner, lire, se détendre…
Ici, pas de massifs de fleurs, de fontaines ou de parcours santé. Mais pour les habitants du quartier, les occasions de sillonner le Jardin des Remparts ne manquent pas : Si Nicolas Moriseau aime s’y balader pour « profiter de ses bancs et flâner », Ludovic F. s’y rend car « on s’y sent bien », avoue t­-il. « On croise des personnes de tous âges, des gens qui lisent ou promènent leur chien. » A l’instar de Patrick Lamèche, résidant du quartier depuis 24 ans, il y a aussi des habitués pour qui ce lieu bordé de platanes centenaires n’a plus de secret : « Je viens tous les jours après le déjeuner, c’est un endroit très beau et calme. J’en profite pour écouter les tourterelles. On y voit aussi des pigeons, des pies, des merles… En ce moment, je suis la trace des escargots, il y en a beaucoup ! » se réjouit­-il.
Photo 1 philippe perez copieLe Jardin des Remparts accueille aussi des adolescents qui aiment souvent se retrouver en petit comité. « Ils viennent parfois fumer ici entre eux », avance Philippe Perez (photo), un promeneur régulier. Peu fréquenté, le lieu permet aussi de nouer de nouvelles amitiés : « Je vois souvent les mêmes gens, on a l’impression d’être dans une réunion de quartier. Avec certains, on devient même intimes ! »

Respecter le site
La propreté du jardin fait en revanche un peu défaut, estiment certains promeneurs : « Je fais la guerre aux déchets qu’on retrouve par terre ! Les gens ne respectent pas toujours le site», déplore Patrick Lamèche, en montrant les canettes vides, emballages de carton et autres détritus qui jonchent son allée. Même avis pour Philippe Perez, qui vient tous les matins promener son petit chien et ne serait pas contre « une ou deux poubelles supplémentaires » et pourquoi pas « un robinet pour se nettoyer les mains ». à bon entendeur… •

E. Marceau

 

COMMENTAIRES (0)